Des actions concrètes pour la féminisation des métiers du numérique en région académique Occitanie

28 juin 2024

Les femmes sont peu représentées dans le secteur du numérique alors que ce secteur a besoin de mixité pour diverses raisons. Les métiers de la Tech restent majoritairement masculins ; les jeunes filles manquent de figures féminines travaillant dans la Tech qui pourraient leur servir de rôle modèle ; elles ne connaissent pas les opportunités professionnelles du secteur qui dans l’imaginaire collectif reste à dominante scientifique, pour laquelle les filles, malgré des résultats brillants, se projettent moins par peur de ne pas être à la hauteur. Or les métiers du numérique sont très variés et font appel à toutes sortes de compétences apportées par des parcours très diversifiés.

Pour en savoir plus, retrouvez l’article du blog : Les enjeux de la valorisation des femmes dans le secteur numérique.

 

Des initiatives régionales concrètes pour travailler directement avec et pour le public féminin

Œuvrer pour plus d’équité et de mixité et ainsi rapprocher les jeunes – et les jeunes filles en particulier – des métiers du numérique est une priorité forte de la DRANE Occitanie. En effet, si l’on souhaite faire bouger les choses de manière concrète, il est nécessaire de travailler très tôt avec les jeunes dans le milieu scolaire. C’est pourquoi de nombreux partenariats ont été conclus depuis de nombreuses années avec des associations qui mènent des actions en faveur de la mixité dans les métiers du numérique.

 

Des associations, fondations et organismes pour favoriser la mixité numérique et des partenariats associatifs pour être plus forts ensemble !

Si vous n’y allez pas, c’est un monde par des hommes pour des femmes donc il faut y aller dans les métiers de la Tech.” C’est le principal argument avancé par Valérie Dominguez, Data and AI Product Manager chez Orange lors d’un entretien métier le 16 mars 2021 organisé dans le cadre de la Semaine de la Mixité et du Printemps de l’Orientation, par le collectif Les Intrépides de la Tech. Il s’agit d’un collectif regroupant plusieurs organismes éducatifs dans le but d’agir pour plus de mixité numérique. Les femmes font partie de notre société mais ne sont pas assez représentées dans le secteur de la Tech qui est particulièrement en essor ces dernières années. Elle souligne que pour que les produits reflètent le vécu des femmes au quotidien, il faut que des femmes conceptualisent ces produits. Les filles ont besoin de connaître ces métiers techniques et nécessitent également des représentations féminines travaillant dans la Tech afin d’oser se lancer dans ce milieu, d’où l’importance de ce type d’initiatives permettant de s’imaginer plus facilement ce qu’est un métier de la Tech.

 

Nous pouvons citer comme initiative concrète la Fondation Femmes@Numérique dont Madame Elisabeth Moreno (ancienne ministre déléguée à l’Égalité entre les femmes et les hommes, la Diversité et l’Égalité des chances) est l’actuelle présidente. Ayant pour volonté d’arriver à la parité dans le numérique avant 2070, cette fondation propose d’agir grâce à une coopération de multiples acteurs : associations, établissements scolaires, entreprises et institutions. Le but est d’accroitre durablement la représentation féminine dans l’économie numérique au niveau national.

La Mêlée, travaillant notamment avec Femmes@Numérique, est une association rassemblant utilisateurs et experts du numérique dans la région Occitanie depuis plus de 20 ans. Elle soutient la transformation numérique et l’innovation et participe à l’inclusion numérique avec des projets de terrain. C’est aussi une association qui propose beaucoup d’initiatives concrètes pour faire connaître le numérique aux jeunes filles et femmes de la région.

 

Par exemple, Numérique pour Elles est un projet mené par la Mêlée et Femmes@Numérique qui vise à faire découvrir les métiers des technologies numériques et de la cybersécurité aux jeunes filles et femmes de la région Occitanie, qu’elles soient élèves, étudiantes en réorientation ou encore salariées en reconversion. Grâce au soutien des acteurs dans les territoires, des actions concrètes sont déployées directement auprès des filles dans les établissements partenaires. Un parcours personnalisé destiné aux filles a été créé afin qu’elles puissent découvrir la diversité des métiers du numérique selon leurs intérêts et ambitions tout déconstruisant les stéréotypes de genre.

Par ailleurs, La Mêlée, avec le soutien de La Fondation Femmes@Numérique et de la Région académique Occitanie, a lancé le programme « Secondes Digitales au Féminin » pour permettre à 20 jeunes filles de découvrir le numérique dans le cadre de leur stage du lycée en seconde générale. Ainsi, cette année, du 17 au 28 juin, des filles ont pu découvrir les métiers de la Tech à Montpellier en effectuant leur stage au sein d’organismes dans le secteur du numérique.

 

Des événements significatifs qui mettent en lumière les métiers de la Tech pour et par les femmes

 

Par ailleurs, un évènement coorganisé par La Mêlée et Femmes@Numérique a également participé à davantage de valorisation des métiers de la Tech : les assises régionales de la féminisation des métiers et filières numériques. Son but est de mettre en lumière les métiers du numérique pour et par les femmesSa deuxième édition intitulée “un pas de plus vers la mixité”, s’est déroulée cette année, le 21 mai à l’Hôtel de Ville de Montpellier en présence de Monsieur Michael Delafosse, maire de Montpellier ainsi que de Madame Elisabeth Moreno. Il s’agissait d’une journée d’échanges avec une pluralité d’acteurs du numérique dans divers domaines afin de promouvoir une réelle féminisation des métiers du numérique.

La découverte des métiers de la Tech est un enjeu primordial pour augmenter le nombre de femmes dans ce domaine. Beaucoup d’organisations nationales et même internationales ont à cœur cet enjeu là comme Women in Tech. Organisation internationale dont le siège social se trouve à Paris, Women in Tech veut renforcer l’égalité des genres et la diversité au sein de l’industrie technologique. Grâce à ses diverses initiatives, ses programmes de mentorat et son travail de sensibilisation, elle amène à créer un espace professionnel plus inclusif pour que les femmes choisissent, tout aussi légitimement qu’un homme, une carrière dans la Tech. Elle veut promouvoir les métiers du numérique aux jeunes filles afin qu’elles fassent partie du paysage de l’industrie de la Tech. Par exemple, Women in Tech a créé l’initiative du hackathon pour faire découvrir les métiers de la Tech aux lycéennes et lycéens. En Occitanie, le hackathon est en préparation pour l’édition 2024-2025 qui débutera en septembre 2024. Elle fera concourir plusieurs équipes de 5 lycéennes et lycéens, avec un minimum de 60% de filles et un mentor spécialisé dans la Tech par équipe. L’objectif de cet événement est de faire développer la créativité des jeunes et leur apprendre à se familiariser aux technologies d’avenir telles que l’intelligence artificielle ou la réalité virtuelle.

L’académie, dans le cadre de Vacances apprenantes, propose des stages gratuits  de découverte ou d’approfondissement du numérique via le prisme de la programmation à destination des collégiennes et lycéennes du 8 au 13 juillet.

Ces vacances apprenantes Girls Can Code! se dérouleront au sein du campus montpelliérain de l’école d’ingénieur EPF (21 boulevard Berthelot) du lundi 8 au samedi 13 juillet inclus.
L’emploi du temps complet de cette semaine est accessible via ce lien.

Objectif

L’objectif de ce stage est de réduire les inégalités garçons/filles dans les sciences, et notamment en Informatique, et de favoriser l’insertion des femmes dans le monde de la tech.
Certaines réticences existent lorsque des actions sont uniquement en direction d’un public féminin. Mais améliorer la mixité au sein des parcours de formation est un enjeu très important et les résistances et fausses représentations demeurent encore trop fortes au sein de l’Informatique et de ses métiers.
Toutes les informations concernant cet évènement sont disponibles dans le flyer et sur : https://girlscancode.fr

Cette action est gratuite, les repas sont pris en charge et l’encadrement est assuré par des enseignantes et enseignants-chercheurs ainsi que par leurs étudiantes et étudiants.

Grâce à toutes ces initiatives, les femmes peuvent, dans un premier temps, se rendre compte des enjeux du numérique et dans un second, des avantages à travailler dans la Tech et des multiples carrières professionnelles qui s’offrent à elles. Les offres de formations des écoles des métiers du numérique sont nombreuses et participent également à une meilleure représentation et professionnalisation des femmes.

 


SOURCES :